BONNE ANNEE !


Adieu 2020 ! Adieu à ces 12 mois complètements what the fuck que tu nous as fait vivre ! L'année écoulée a quand même été marquée par de nombreux évènements et expériences.
Voici les faits qui m'ont le plus marqués. 

Confinement 1 - Vis ma vie de papa télé-travailleur au foyer 

Début mars sonne l'heure de l'insouciance : avec la covid qui circule, mon entreprise m'ordonne de rester travailler depuis la maison autant que possible. "Chouette !", moi qui milite pour le télé-travail, ça va être sympa de bosser depuis la maison pendant quelques semaines. Je déchante vite quand, dans la foulée, je reçois le mail de la crèche indiquant que la petite aussi sera en télétravail. 

L'aventure commence. Comment vais-je gérer mon travail quotidien avec une enfant de 15 mois dans les bras ? La première semaine est rude pour ma femme comme pour moi : nous jonglons entre les calls, les sessions de jeux et les siestes qui sont notre havre de paix. Les collègues prennent vite l'habitude des "attention", "pas le chien Chaton" et "Chuuuut" qui rythme les meetings. Dans tous les cas, à quoi bon s'énerver, c'est pas comme si on avait le choix.
Après 10 jours, une organisation commence à se mettre en place et on se répartit mieux la prise en charge de la petite. Je remercie encore ma chérie d'avoir grave géré la petite : son soutien et sa disponibilité ont été salvalteurs : MERCI ! 

Les jours et semaines passant, on s'habitue et on se met même à faire des plans pour l'après confinement. Avec la situation qui ne s'arrange pas et le télé-travail imposé, il va falloir s'aménager une véritable pièce dédiée au travail... c'est parti pour l'opération "bureau". 


On est bien chez soi... à bricoler

S'il y a bien une chose que j'ai appréciée en 2020 c'est d'avoir du temps ! Du temps, à la maison, pour réaliser les chantiers et travaux qu'on avait prévus de faire mais qui n'ont jamais été démarrés. 

Bureau, vide-dressing, salon de jardin, aménagement du garage, salle de jeux pour la petite : les 9 derniers mois de l'année nous ont offert l'opportunité de lancer (et terminer 😉) tous les projets que nous avions en tête en emménageant dans une maison.  Il faut dire qu'avec la situation qui ne s'améliore pas, on risque de jouer encore pas mal de temps à domicile, alors autant en profiter pour s'aménager un petit nid douillet avec tout le confort nécessaire. 


Tchin-tchin, c'est l'heure du WhatsAppéro et de la Caissetime

Celle-là je ne l'avais pas vu venir.
Jamais de ma vie je n'aurais cru préparer petits fours, crudités, jambons crus, aller me chercher une bière fraiche avant de m'installer confortablement dans le fauteuil... pour retrouver les copains devant l'ordi ! 😣

S'il y a bien une pratique louche qui me restera en mémoire c'est celle-là. Retrouver ses potes chaque vendredi  et samedi soir devant un iPhone, un iPad ou un ordi pour trinquer et parler du prochain vaccin est la pire chose au monde ! 
Les êtres humains et sociables que nous sommes ne sont pas faits pour se retrouver derrière un écran : les relations, les bons moments sont des choses qui se vivent en vrai et jamais une caméra ne pourra remplacer les embrassades, les verres qui tintent tout au long de la soirée, la musique à fond à 23h. A la longue, les Whatsappéros et autres apéros virtuels ont fini par avoir ma peau : la première chose que j'ai fête pendant les vacances étaient de revoir des gens en vrai. 


2020 est mort, vive 2021 !

Je suis bien content que cette année 2020 soit finie.
Même si la crise sanitaire est toujours là et que les prochains mois risquent d'être encore rock & roll entre les périodes de couvre-feu et de confinement, j'espère que l'année 2021sera meilleure. Le vaccin arrive (ok, il prend son temps), l'activité économique commence à reprendre du poil de la bête : il ne manque plus que les bars, restos et salles de spectacles et concerts ré-ouvrent pour que notre moral retrouve son beau fixe habituel. 

En 2021, j'espère aussi que nous saurons plus sages, plus raisonnables et plus sérieux dans nos habitudes de vie. Ce satané Covid est encore présent, se prend un passeport dans chaque pays et continue de contaminer des milliers de personnes chaque jour. 
Alors, soyons attentifs, prenons soin des uns des autres et surtout au moindre signe, faisons un break ! Ce serait tellement bête de contaminer ses proches par pure impatience. 

Allez plus que quelques mois avant de retrouver notre vie d'avant. D'ici-là, je vous souhaite tout plein de bonnes choses pour la nouvelle année : le bonheur, la santé, le succès mais également l'amour. 

A très vite. 



Related Articles

0 commentaires:

Publier un commentaire