ÇA Y EST, ON EST DEVENUS BIO-BIO !!!


Les 4 mois de la petite arrivant à grand pas, il est temps de commencer à varier son alimentation (je vous en parlerai bientôt dans un article dédié) : purées et petits pots sont donc prévus au programme pour bientôt. 
C’est alors tout naturellement que nous sommes allés acheter un babycook samedi dernier.

Quoi, mais tu ne connais donc pas le babycook ? Ce robot de la mort qui tue qui cuit, chauffe, prépare et assaisonne n’importe quel repas qu’il soit entrée, plat, dessert ou même vodka...  Euh, oublie la vodka, je crois que c’est trop tôt pour bébé  :-P.
Pour te la aire frapide, le babycook est une machine qui te permet de préparer tous les plats du petit (ou de la petite) en quelques minutes seulement. Son côté multi-fonctions est vraiment là pour t'aider à gagner du temps... je t’en reparlerai plus longuement dès que je l’aurai testé ! 

Pour préparer des petits plats (= purées) et desserts (= compotes) pour un nourrisson  de 4 mois , il  faut avant tout acheter des fruits et légumes. Nous nous sommes donc rendus au magasin... bio ! 
Comment te dire : je n’ai pas d’attentes ou d’habitudes particulières pour faire les courses si ce n’est le caddie que nous commandons au drive près de la maison chaque semaine. Ce dernier contient tout ce qu’il faut pour s’occuper de bébé, boire, et manger : viandes, laitages, épicerie et bien sûr les fruits et légumes pour les sept jours à venir. 
Du coup, j’étais un peu sceptique quand nous sommes entrés dans ce magasin spécialiste de la nourriture organique pour acheter de quoi sustenter bébé.

J’ai commencé par chercher un bon vieux panier en plastique qui, à ma plus grande surprise, était aux abonnés absents. En guise de remplaçant, trônait là une montagne de cagettes en bois ayant préalablement été utilisées pour le transport et le stockage des légumes et fruits. Pas facile à pousser ou traîner : mes bras devront donc s’y faire... et poser la dite cagette pour aller remplir son sac en papier de légumes frais du jour vendus bien plus cher qu’au supermarché (mention spéciale à cette botte d’asperges vertes à 6,99€); j’espère qu’à ce prix l’agriculteur a vendu son produit au prix le plus juste !

Autre constat, le choix est bien plus limité. De mon point de vue, c'est un sacré avantage : on passe moins de temps à comparer les produits, à choisir celui qui nous plaît. Personnellement, le mien s’est porté sur des produits simples... j’espère que ceux-ci sauront tout de même se différencier de ce qu’on trouve en supermarchés. 

Après avoir fait le tour des étales et m’être rendu compte qu’il était possible d’acheter de l’eau bio (mmh, cette impression de foutage de gueule), nous nous dirigions vers la caisse pour payer notre cagette de courses.
Je ne sais pas vous, mais au vu des prix pratiqués, je m’attendais à voir une facture très sâlée. Quelle ne fut pas ma surprise de me voir demander 45€ pour une quinzaine d’articles achetés... mais c’est qu’on se croirait chez Monoprix... le côté bio en plus et la carte de fidélité en moins !

C'est cher, mais ça en vaut peut-être la peine. Reste à voir comment bébé réagira aux petits pots maison à base de produits bio... comparés à ceux déjà préparés.
Affaire à suivre dans les prochaines semaines.


Related Articles

0 commentaires:

Publier un commentaire