BOULETS

Hier matin, je déposais la voiture de Madame chez le garagiste pour un changement de pneus tout ce qu'il y a de plus banal. 
Après lui avoir laissé les clés, je passe à la boulangerie acheter les viennoiseries avant de rentrer à la maison en bus pour rejoindre toute la petite famille qui m'attend pour le petit déjeuner.
En rentrant, je remarque que le cosy n'est pas à la maison. En effet, Madame ne l'avait pas ramené hier et moi j'ai pas du tout calculé qu'il était encore dans la voiture en la déposant chez le garagiste le matin.

12h30, Madame prend des nouvelles. Le véhicule l'attend patiemment tandis que le garagiste nous dit que nous pouvons passer quand nous voulons pour le récupérer. 
Après longue discussion et, sachant que nous avons l'AG de la copropriété qui commence à 13h45,  on se dit qu'on ira tranquillement récupérer la caisse après notre petite réunion de l'après-midi. 

16h45. L'AG est maintenant terminée. Je m'empresse de rentrer à la maison pour que Madame puisse repartir récupérer sa voiture. Je lui propose de l'emmener même sans le cosy (elle portera le bébé avec l'écharpe de portage, le garage n'est même pas à 2,5 km) 
  • "C'est vraiment trop dangereux et imprudent"
  • "Oui je comprends mais comment veux-tu faire autrement ?"
  • "J'ai qu'à prendre le bus"
  • "Oui, mais l'arrêt de bus n'est pas à côté du garage. Puis, il faut encore attendre le bus"
  • "A quelle heure passe-t-il"
  • "17h40. Il te reste encore 15 minutes pour y aller"
J'ai des scrupules à laisser Madame y aller seule alors qu'elle n'a jamais pris le bus ici. Je me décide à y aller à sa place, prends mon téléphone et mon manteau et quitte la maison direction le bus. 

17h45. Pour ne pas changer, le bus arrive en retard. Il fait beau, j'ai du bon son dans les oreilles, j'ai du temps devant moi alors ce n'est pas très grave. 10 minutes passent avant de descendre de l'arrêt de bus et c'est reparti pour 15 minutes de marche pour rejoindre le garage. 

18h, j'arrive chez le garagiste. Ne voyant pas la voiture sur le parking,  je me décide de rentrer et me rends donc vers l'accueil. Je pose ma main sur la poignée, lève la tête : pas de lumière. Je tourner la poignée, pousse la porte. Rien : c'est FERMÉ ! Et m**** ! 
J'appelle Madame, râle au téléphone en lui annonçant la nouvelle : 
  • "Allo, Chérie"
  • "Oui ?"
  • "Je viens d'arriver chez Speedy, C'est fermé. Tu aurais pu me dire que ça fermait"
  • "Mais je ne savais pas"
  • "Tu peux regarder les horaires, s'il te plaît" - vous remarquez ici, le ridicule de la situation. Le garage est fermé mais je demande quand même à Madame de regarder les horaires pour confirmer....
  • "Samedi : 8h - 17h"
  • "Je crois que c'est mort hein ! Il faudra passer lundi matin"
  • "Je suis désolée...."
  • "Pas grave, mais il aurait pu dire qu'ils fermaient plus tôt eux aussi", vous noterez comment je cherche direct à jeter la faute sur ce garagiste
  • "On aurait pu y aller en voiture en plus", me lance ma belle
  • "Comment ça ?"
  • "Oui, la nacelle, on peut la mettre dans la voiture et  l'attacher grâce aux fixations en métal"
  • "... " 😩
J'abandonne ! On est vraiment des boulets sur ce coup-là ! Mais alors des bons, hein ! 
Ne pas regarder les horaires de fermeture + ne pas se rappeler que la nacelle peut être fixé dans une voiture : on a fait fort sur ce coup-là !  A se rappeler pour la prochaine fois. 

Petite astuce au passage si vous aussi il ne vous est jamais venu à l'idée de mettre la nacelle dans la voiture. Voici une vidéo qui montre comment installer la nacelle sur la plage arrière. 
C'est facile, c'est rapide : mais une la petite démo facilite énormément les choses. 

Après ça, vous ne pourrez plu dire que vous ne saviez pas, je vous aurais prévenus ! 



Related Articles

0 commentaires:

Publier un commentaire